Niveaux de progestérone au premier trimestre de la grossesse

La progestérone est une hormone importante dans la fertilité et la grossesse et est parfois appelée hormone de la grossesse. Il joue un rôle essentiel dans le développement et le maintien d’un placenta et d’un fœtus en bonne santé, en particulier pendant le premier trimestre de la grossesse. Les niveaux de progestérone augmentent chaque semaine et parfois chaque jour pendant les premiers stades de la grossesse. Si les niveaux sont bas, votre médecin surveillera votre grossesse. La progestérone est mesurée en nanogrammes par millilitre de sang, ou ng / ml. Les niveaux varient considérablement chez les femmes, de sorte que les fourchettes moyennes sont assez larges.

La progestérone est responsable du maintien d’une grossesse en santé.Crédit: shironosov / iStock / Getty Images

Semaines gestationnelles 1 et 2

L’âge gestationnel de votre bébé est déterminé à partir du premier jour de vos dernières règles. Même si vous n’êtes pas encore enceinte, votre corps se prépare pour le grand événement. Selon un article paru dans le numéro de juillet 2006 de « Clinical Chemistry and Laboratory Medicine », vos ovaires produisent de petites quantités de progestérone, avec des niveaux d’environ 0,1 à 1,5 ng / ml. L’ovulation, ou libération d’un ovule pour la fécondation, aura généralement lieu vers la fin de la semaine 2 de la gestation.

Semaines gestationnelles 3 et 4

Après l’ovulation, le corps jaune – un corps endocrinien créé au cours de l’ovulation – commence à produire de la progestérone, et les niveaux commencent à dépasser 2 ng / ml, expliquent les auteurs d’un article paru dans le numéro de juillet 2006 de « Clinical Chemistry and Médecine de laboratoire.  » La progestérone stimule l’épaississement de la muqueuse utérine, la préparant ainsi à l’implantation de l’œuf fécondé. La fertilisation a lieu au début de la troisième semaine de gestation et les niveaux de progestérone devraient commencer à augmenter de 1 à 3 ng / ml tous les jours ou tous les deux jours, jusqu’à atteindre un pic de 10 à 29 ng / ml, selon un article paru dans le numéro de janvier 2004 de « Endocrinologie Gynécologique. »

Lire aussi  Meilleurs aliments à manger pendant vos règles

Semaines gestationnelles 5 à 6

À la 6 e semaine de gestation, l’intervalle moyen entre les niveaux de progestérone est de 10 à 29 ng / ml, selon un article paru dans le numéro de janvier 2004 de «Gynecological Endocrinology». La plupart des médecins aiment voir des niveaux de progestérone au moins supérieurs à 6 à 10 ng / ml à ce stade, note un article de 2012 dans « BMJ ». Ce niveau de progestérone stimule la croissance des vaisseaux sanguins dans l’utérus afin de maintenir un placenta en bonne santé et de nourrir l’embryon. La croissance des vaisseaux sanguins se produit sur tout le corps, donnant à votre peau ce que l’on appelle souvent la lueur de grossesse – ou parfois, des éruptions cutanées et des démangeaisons.

Semaines gestationnelles 7 à 14

Entre les semaines de gestation 7 et 10, le placenta commence à produire de la progestérone, remplaçant ainsi le corps jaune en tant que source principale pour le reste de votre grossesse. Les niveaux de progestérone plafonnent ou parfois même diminuent au cours de cette période de transition. Après la semaine 10, les niveaux de progestérone commencent à augmenter à nouveau pour atteindre un pic du premier trimestre de 15 à 60 ng / ml, note un article du numéro de janvier 2004 de « Gynecological Endocrinology ». Les niveaux continueront d’augmenter tout au long de la grossesse. Attendez-vous à ce qu’ils soient encore plus élevés si vous êtes enceinte de jumeaux ou de triplés. Ces niveaux plus élevés de progestérone détendent les muscles lisses de l’utérus afin de laisser de la place à votre bébé en croissance et d’éviter les contractions utérines. Malheureusement, le muscle lisse du tube digestif est également affecté, ce qui peut entraîner des brûlures d’estomac, une indigestion, des hémorroïdes et la constipation.

Lire aussi  L'oxyde de zinc est-il sûr pendant la grossesse?

Faibles niveaux de progestérone

La progestérone peut être mesurée au cours du premier trimestre pour rechercher une grossesse extra-utérine ou évaluer le risque de fausse couche. Selon un article de 2012 publié dans «BMJ», un taux de progestérone inférieur à 6 à 10 ng / ml au cours de la 6ème semaine de gestation indique probablement que la grossesse n’est pas viable. Chez les femmes qui ont eu 3 fausses couches ou plus avant 20 semaines de gestation, un obstétricien peut prescrire un traitement à la progestérone pour réduire le risque de fausse couche spontanée. Des études sont en cours pour mieux comprendre l’efficacité de cette option. La supplémentation en progestérone est approuvée par la Food and Drug Administration pour aider à la prévention de la naissance prématurée, qui est définie comme un accouchement avant la semaine de gestation 37. Si une femme a des antécédents de naissance prématurée et porte un seul fœtus, l’American College of Obstetricians et les gynécologues recommandent de commencer la supplémentation en progestérone entre la 16e et la 20e semaine de gestation et jusqu’à la 36e semaine.

Reliure poitrine 101: ce que c’est et comment lier...

Le port d'un liant à la poitrine est une option non permanente et relativement...

Combien de temps devez-vous vous reposer entre les ensembles...

Le repos est tout aussi important que de travailler si vous voulez faire des...

À quel point est-ce mauvais de boire de l’eau...

Il est peu probable que vous tomberez malade de boire de la vieille eau...

Goodr fait les meilleures nuances de sport pour le...

Visitez Pagehttps: //shareasale.comgoodr's Circle G Les lunettes de soleil restez en place, gardez la...

Les 10 meilleurs cadeaux de la fête des mères...

Ces ventes de la fête des mères vous aideront à trouver le cadeau parfait...

Ces feuilles de lin fraîche sont la meilleure partie...

Visitez pagehttps: //go.skimresources. Je ressens mon meilleur moi absolu éveillé à mesure que...